Princips2018-03-28T19:12:45+00:00

Princips

MAR DE LUMES (Mer de Feux) — Le Comité Galicien de Solidarité Internationaliste est une organisation galicienne qui travaille dans le cadre de la solidarité internationale et qui se base sur ces trois principes fondamentaux:

COMBAT
CONTRE L’IMPÉRIALISME

Nous rejetons et dénonçons l’ingérence étrangère, faite à travers la guerre ou à travers d’autres moyens moins visibles et spectaculaires, mais également nocifs pour les intérêts des peuples contrôlés. C’est pourquoi nous rejetons tous les mécanismes par lesquels l’impérialisme s’exerce: de l’OTAN au FMI, la BM ou toutes ces institutions qui, déguisées en organisations solidaires ou pour le développement, utilisent la fausse solidarité comme légitimation de leurs véritables objectifs de contrôle. Dans le conflit entre l’impérialisme et les peuples envahis, nous serons toujours du côté du peuple. Avec les peuples iraqien, afghan, libyen, syrien, avec l’ensemble des peuples d’Amérique Latine qui ont décidé de ne plus être l’arrière-cour des États Unis et d’Europe, ainsi qu’avec tous les peuples agressés par le capitalisme impérialiste. Nous sommes là.

En nous basant sur les différences entre autodétermination, indépendance et souveraineté et sur la reconnaissance que chaque peuple a droit à sa souveraineté pleine, nous appuyons tous les processus visant la souveraineté des nations sans État du monde, de l’Afrique à l’Asie et l’Océanie, et de l’Amérique à l’Europe. Dans le conflit entre les peuples qui luttent pour leur souveraineté et leurs États respectifs, nous serons toujours du côté des peuples. Avec la Palestine, le Kurdistan, le Sahara, le Pays Mapuche, le Québec, Euskal Herria, la Catalogne, l’Écosse, la Bretagne, la Corse, l’Occitanie et tant d’autres.
Nous sommes là.

APPUI
AUX PROCESSUS
D’ÉMANCIPATION

INTERNATIONALISATION
DU CONFLIT NATIONAL GALICIEN

Nous sommes une organisation galicienne de solidarité. Notre concept de solidarité s’exerce horizontalement, d’un sujet politique à l’autre. Il demande, par conséquent, réciprocité et dialogue. Divulguer la cause de la Galice comme nation niée par l’État espagnol est le troisième point fondamental de notre organisation. C’est parce que nous sommes un pays spolié et contrôlé que nous avons ce point de vu particulier et nécessaire pour comprendre en profondeur l’urgence de tisser des réseaux solidaires et d’expliquer au monde que nous existons et ne voulons plus continuer à être invisibles. Nous sommes là.

Voulez vous nos contacter?